Le lutteur Narsingh Yadav devait participer à la Coupe du monde individuelle à Belgrade du 12 au 18 décembre pour son premier tournoi international après quatre ans, mais il devra désormais rester isolé.

Le lutteur Narasimha Yadav, qui se préparait pour son premier tournoi international après avoir purgé une suspension de quatre ans pour dopage, a subi un revers samedi et a été déclaré positif dans l'enquête sur le virus corona. Le lutteur gréco-romain Gurpreet Singh s’est également révélé positif au Covid-19.

Narsingh devait participer à la Coupe du monde individuelle à Belgrade du 12 au 18 décembre pour son premier tournoi international après quatre ans. Dans ce tournoi, il a été inscrit dans la catégorie des 74 kg à la place de Jitender Kinha.

L'Autorité sportive indienne (Sai) a déclaré dans un communiqué que Narasimha (catégorie de poids 74 kg) était à nouveau éligible pour participer à la compétition en août de cette année. Lui et Gurpreet (77 kg) ne présentent aucun symptôme. Outre ces deux-là, le physiothérapeute Vishal Rai a également été déclaré positif à ce dangereux virus.

Sai a déclaré : « Tous les trois ne présentent aucun symptôme et ont été admis à l'hôpital Bhagwan Mahavir Das à Sonepat par mesure de précaution. Il a ajouté : « Le lutteur a rejoint le camp national de Sonepat après la rupture et l'isolement de Diwali. Selon la procédure opérationnelle standard établie par Sai, il devait subir un test le sixième jour, c'est-à-dire le vendredi 27 novembre, et son rapport est arrivé.

En septembre, trois lutteurs seniors – Deepak Poonia (86 kg), Naveen (65 kg) et Krishna (125 kg) se sont révélés positifs au virus après avoir rejoint le camp.